partir en expatriation à Cleveland...could be worse

Edit du 11 avril 2014 : n'hésitez pas à nous contacter sur ce blog par le formulaire de contact ou par notre autre blog : 

Vous travaillez, avez une situation pro et personnelle bien établie, une maison, des enfants, une école, des activites et un matin, alors que vous n'avez discuté "expatriation" avec votre mari que de très loin , celui-ci vous dit, "what about the States?"

Que faites-vous ?, comment réagissez-vous ? moi ma reaction a été plus que timide(limite autruche, je dois dire). J'ai encaissé, en me disant que la famille et les amis seraient loin, que mes parents proches ne pourraient jamais venir me voir. 
Mais en même temps était-ce un projet réel ? MMM (pour Monsieur Mon Mari) changerait surement d'idée (comment ai-je pu aussi mal connaitre mon mari apres 10 ans de mariage ?)... mais tant qu'à voir le côté positif des choses, je pourrais passer plus de temps avec mes enfants, les USA ont des bonnes écoles internationales...le contrat ne durerait que 2 ans, cela devrait le faire !

Et puis un autre matin, vous osez poser la question : où aux States ?, New York ? Chicago ? 
New York, l'agitation incessante de Time Square
Chicago
Le couperet tombe : non, c'est Cleveland.


Cleveland... immeubles de briques, ponts métalliques...
Cleveland et sa petite skyline...
ses saisons bien différenciées...un hiver rigoureux, un été caniculaire


Là commence le vrai voyage (notez bien, je n'ai pas dit le mauvais rêve!), ....vous passez votre journée sur internet : 
  • où est Cleveland, dans quel état ? c'est une ville de 400 000 habitants (construite pour le double) en Ohio (Colombus, Cincinnati), située au nord est de l'Etat, le long du Lac Erié. La ville a été fondée fin 1700's, autour de la Cuyahoga River qui se jette là dans le Lac (tellement polluée fut un temps qu'on la nommait Burning River)
  • qu'est ce qu'on y fait ? ah !...une ville qui a perdu beaucoup de son attrait de part la chute de l'économie autour de l'automobile. Aujourd'hui, Cleveland revit grâce au développement d'activités de services, santé, biomédical.
Mais...pas d'école française, sur le coup, le constat est alarmant(pour moi, en tous cas), mes nuits deviennent agitées et la tension à la maison assez palpable ! Comment va t'on faire pour les enfants ? vais-je devoir faire du homeschooling ? (autant dire que, vu mon niveau de patience, c'est perdu d'avance...)

Puis vient le voyage de reconnaissance, indispensable, salvateur même, 4 jours pour rencontrer des gens, visiter des écoles, trouver un logement : heureusement, nous ne sommes pas seuls.... les français sont peu nombreux dans ce coin, mais par chance une autre famille travaille pour la même entreprise et vit ici depuis un an! OUF! Nous rencontrons dans une des écoles, la Principale. Elle nous fait l'honneur d'une visite guidée de l'école en français; elle n'est pas allée en France depuis 1975..mais sa pratique de la langue française est excellente.
Take care, hope we will see you soon there !

Le déclic est donc là, les enfants seront bien ! A cette minute, nous avons choisi notre camp !
une des façades de la Lakewood Catholic Academy, un grand campus ouvert à l'américaine... ce sont des Soeurs venues de Boulogne sur Mer qui ont créé l'école.
le charme de l'uniforme !

Ensuite vient la période des DDDD...décisions, démission, discours de départ, démarches administratives en tous genres, déménagement, des larmes, délais de reception de votre container...Je ne m'étendrai pas sur celle-ci, je dois vous avouer que son souvenir s'estompe mais ne s'efface pas, ne s'effacera jamais de toute façon: la " DDDDéite ",en tant qu'expatrié, je crois qu'elle vous colle à la peau... chaque retour en vacances en France, à chaque nouveau départ... à chaque nouveau déménagement pour une nouvelle experience ! 
(là, je sais j'anticipe, mais bon).
l'arrivée de notre container from France 1 mois et demi après votre arrivée (un miracle !) ,
par le Mayflower, comme les Pilgrims à Plymouth, cela ne s'invente pas...

west  Cleveland... de vastes et coquettes maison 1900's, des jardins calmes, des enfants, pas de séparation... une vie de Desperate housewife pour Mme Squirrel ?

des squirrels ? oui, tout le temps, ils font definitivement partie de la famille

Et puis les mois ont passé depuis la fin août 2011...Time goes so fast, comme ils disent ici, nous sommes maintenant en janvier 2013, moment privilégié pour les bonnes résolutions, les projets: pourquoi ne pas faire un bilan au moment ou nous décidons en famille de prolonger pour un an de plus tant l'experience est enrichissante et se deroule bien ?

En quelque mots, cela n'a pas été des plus simples tous les jours...je ne veux pas vous dépeindre un tableau idyllique. Certains moments ont été cocasses, d'autres franchement plus durs! 
Je pourrais écrire des pages et des pages sur les thèmes suivants: 
  • faire les démarches strictes et longues pour obtenir un numéro de Social Security sans lequel vous n'êtes rien,
  • expliquer maintes et maintes fois que vous n'avez pas de Credit Score, mais que vous avez des $$ à dépenser ! 
  • la négociation du leasing de la voiture
  • les 4 heures de queue pour n'obtenir qu'un permis de conduire sur les deux, alors que la France a un accord sur ce point avec l'Ohio...
  • les premiers mois des enfants à l'école, les 3 heures quotidiennes passées avec chacun d'entre eux pour les aider à comprendre les exercices du soir, traduire leurs rédactions.
  • ...
Malgré tout, nous avons été extrêmement bien accueillis, sommes aujourd'hui bien intégrés et gagnés par l'énergie, la volonté de rebondir et d'entreprendre qui caractérisent bien des tempéraments ici. (ceux qui sont venus nous voir n'ont pas pu tout voir et ont envie de revenir; ils seront, pour certains, de retour dés le Printemps, n'est-ce pas la meilleure preuve que nous sommes bien ?). 

Bien sur la France nous manque, mais n'est finalement pas si lointaine; vous trouvez au moins une personne par jour à vous dire que ses parents ou grand-parents étaient italiens, irlandais, anglais, polonais, français de Normandie, de Bretagne, du Pays Basque...au moins une personne à vous dire qu'il a choisi d'étudier le français en High School. 
French accent is so cute, France is so beautiful !

Comment ne pas se sentir accueilli quand 3 semaines après votre arrivée, par un samedi après-midi ensoleillé, se déroule la block  party (le fête des voisins en quelque sorte) dans votre rue ? ici c'est de coutume, les pompiers viennent, les enfants veulent prendre des photos avec les firefighters, tous les voisins sont là, partagent hamburgers et cupcakes maison, une partie de corn hole s'engage, endiablée !

Comment ne pas verser une larme quand votre little Squirrel qui rentrait en 1st grade (CP) aux USA l'an passé (et qui donc apprend à lire en anglais) nous annonce après 5 mois d'école, qu'il va lire à la messe et qu'il maîtrise parfaitement ?...alors que tous les profs et écoliers sont rassemblés devant lui.
Aujourd'hui encore quand, cette semaine, votre (de plus en plus) grande girly Squirrel récite le "I pledge Allegiance to the flag of United States of America.." sans hésiter une seconde.

Comment ne pas s'étonner quand vos enfants participent à des activités sportives et s'intègrent aux équipes sans problème ?comprennent les directives d'un coach de football américain alors que vous en êtes encore à tenter de comprendre les règles compliquées du sport number 1!

Comment ne pas participer plus, aller vers les américains quand vous découvrez autant de nouvelles choses au quotidien ? Certes, Cleveland, ce n'est pas Big Apple, mais que de chemin parcouru, que de rencontres enrichissantes ! Great !

Etre expatrié à Cleveland : could be worse !


Ci-dessous, quelques photos de de choses intéressantes a Cleveland ou dans les environs proches: bon voyage !

vivre à Cleveland c'est supporter ses équipes...anecdote : le jour de l'ouverture de la saison de base-ball, tout le monde porte un sweat ou un TS Indians, en promenade, au bureau ! 

de mars à septembre... passer un dimanche après-midi en famille à Progressive Field pour encourager les Indians au base ball
premiers frimas... vite, on change de sport pour le basket a la Quicken Loan Arena ! quel spectacle! que seraient les  Cavs sans Varejao ? Au total Cleveland a 3 équipes de niveau national (Cavaliers, Indians, Browns), 1 équipe de moindre envergure en hockey, néanmoins très très supportée.

se ballader ou faire du running à la campagne, à peine à 1km du centre ville dans la Rocky River Reservation

ou au bord du Lac Erié, ici à Edgewater, west Cleveland



ou encore au parc de Lakewood, west Cleveland
vous y rencontrerez des joggers, des marcheurs, les enfants qui s'entrainent au foot après l'école

plus culturel, le Cleveland Museum of Art...vous voulez voir des peintres impressionistes français, venez !
l'entrée au Musée est gratuite, les collections sont très riches
écouter le Cleveland Orchestra à Severance Hall
le jardin botanique, Severance Hall, Cleveland Museum of Art, the Museum of  Natural History sont tous situés  East Boulevard, autour du même parc.
s'éloigner le la ville de quelques 20 miles et retrouver un village préservé comme au début 19ème

ou prendre le train pour visiter le parc naturel
certains sites magnifiques ne seront abordables qu'à pied, et même si les Niagara Falls ne sont pas loin (4h de voiture), celles-ci valent déjà le détour


aller préparer Halloween chez Patterson, une ferme à pommes et à citrouilles
ou retourner quelques années en arrière : la communauté Amish en Ohio est une des plus importantes des USA, à 1h30 de Cleveland

....et assurément encore beaucoup de choses dont le Rock'n Roll Hall of Fame où vous redeviendrez ados en participant au concert 3D de U2 à Buenos Aires...dont le shopping, autre activité très développée ici, nous aurons l'occasion d'en reparler dans d'autres posts.


Je ne peux m'empêcher de terminer cet article en parlant de nourriture et de gourmandise... en bonne française, faire un bon repas, titiller ses papilles, sont des moments importants qui nous permettent, loin de chez nous de recharger nos batteries..


visitez le Cleveland Westside Market....il y a des fromages, des fruits et légumes magnifiques, quelques poissons, des viandes de qualité....même une crêperie ! Le tout dans une jolie architecture.



faire une pause dégustation Bières chez Great Lakes
ou un donuts ... Miam !

préférer une gourmandise chez Menchies...chez Mitchell's Ice Cream, Malleys (chocolats), à la Cheese Cake Factory....

Edit du 11 avril 2014 : n'hésitez pas à nous contacter sur ce blog par le formulaire de contact ou par notre autre blog : 

14 commentaires:

  1. belle plongée dans une année riche en expériences et souvenirs. Merci de nous faire partager votre expat et de nous ouvrir votre porte ...;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est un plaisir...projets prochains...préparer les visites de Mlle J et de Mme C...avec des projets comme cela le temps passe plus vite...vivement le printemps !

      Supprimer
  2. Ah! Odile! Si tu savais comme je suis jalouse!!!!!!!!!!!! Je suis tellement heureuse que vous vous sentiez bien là-bas! Bravo pour ton article;je partage totalement ton avis sur la vie quotidienne aux USA, même si mon expérience n'est que très minime comparée à la tienne. Profitez-en, restez là-bas tant que vous pourrez, vous y êtes bien mieux que dans cette vieille France sur le déclin...
    Mille bisous à tous les quatre (ça fait 4000!), et salut aux squirrels du jardin!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Soph, je vous promets, je suis en train de m'organiser pour que se voit VRAIMENT cet été ! La bise autour de toi, Mme Squirrel

    RépondreSupprimer
  4. quel beau reportage, avec une vraie réalité mais un tel optimisme. Vous pouvez être fiers de vous !!!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour tous tes articles Odile et celui-ci particulièrement.
    Ahhh, comme j'aurais aimé vivre à cette ère technologie à l'époque de mes petites expatriations!
    Et félicitations à Philippe pour sa promo (vu sur Linkedin)!!! Prochaine destinatio: le Canada??? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maryline ! bien cool de te savoir là...je pense souvent à toi ici en effet bien que tu ais été far west ...j'espère que nous pourrons visiter San Francisco cette année. En attendant c'est vrai que j'envoie Philippe, équipé avec sa toque en fourrure en Spa au Canada chaque semaine...mais pour l'instant, non pas de déménagement en vue.

      Supprimer
    2. J'étais plutôt far south ;-) en Floride! Pas besoin de fourrure là-bas!!!

      Supprimer
  6. Hello Madame US!!!
    Bon alors enfin je peux te laisser un commentaire (3 jours que la page est ouverte sur mon navigateur) (on a les memo qu'on peut) Je pourrai dire que j'ai fait quelque chose aujourd'hui: m'abonner à ton blog. Merci pour ce post qui me permet de découvrir ton univers et le parcours qui t'y a mené. J'ai bien ri! Surtout que pour la première fois depuis bien longtemps nous sommes depuis 2 ans au même endroit. On a beaucoup déménagé avec Loulou.
    A très bientôt, ça c'est certain!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Mme Charlotte,
      MERCI ! merci beaucoup, c'est un grand plaisir de te savoir abonnée, mais la barre est encore bien plus haute maintenant... je ne sais pas si je vais etre a la hauteur ! note bien que tes journées semblent bien mieux organisées que les miennes, parce que ton aventure romanesque a du bien nécessiter du temps (même si tu es assurément très douée !).
      C'est à lire ton blog en novembre que m'est venue l'idée entre autres de créer mon blog ; j'espère que l'aventure durera, c'est vraiment très très enrichissant. A très bientôt en effet...et puis,la neige tombe ici !

      Supprimer
  7. Je te cite :"Ensuite vient la période des DDDD...décisions, démission, discours de départ, démarches administratives en tous genres"...
    ...je me souviens de l'émotion -partagée- lorsque tu nous as annoncé cette nouvelle... Pff, c'était une drôle de journée... on n'en revenait pas... que d'émotions...
    Mais je vous sens vraiment bien dans votre nouvelle vie outre Atlantique; et c'est génial de te lire si souvent... bravo pour ton blog! bises! Laeti (ILC forever!!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi très chère ILC forever !,

      ton commentaire me fait extrêmement plaisir... comme tu le vois, il faut un peu de temps pour digérer et passer à autre chose, mais je ne vous oublie pas loin de là !

      Supprimer

pour laisser un p'tit mot à Mme Squirrel, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.


MERCI !!!! c'est toujours un plaisir de vous lire !