La voile : une fabuleuse expérience pour les enfants à Port Blanc

Bonjour,

Il faut s'en convaincre : il y a des étés sans et avec le soleil en Bretagne nord, dans les Côtes d'Armor ! Quoi qu'il en soit, vos vacances seront toujours réussies si vous restez actifs, et les activités ne manquent pas pour les plus jeunes comme pour les plus grands : à commencer par l'école de voile, ici à Port Blanc, commune de Penvenan (http://www.cnportblanc.fr/)


Cela fait 2 ans maintenant que nos enfants participent pour leur plus grand bonheur, et en toute sécurité grâce à une équipe de jeunes animateurs, sympas et qualifiés, à des stages d'une semaine de catamaran. Le matériel et l'équipement sont au top.

Attention, la combinaison et les chaussures de mer sont de rigueur dans l'eau à 17 degrés, mais petits et grands rentreront aussi au port forts de nouvelles rencontres, nouveaux savoirs, et du bleu plein les yeux devant ce paysage idyllique ! 







lectures

ouh la la, il y a du relâchement par ici ! presque 2 mois et je ne vous ai pas parlé de mes lectures... enfin si, j'ai du laisser des traces sur FB mais autant vous parler un peu plus longuement ici de 2  ou 3 livres qui m'ont vraiment bien plus : comme à chaque fois je vous avertis... je ne suis jamais dans les livres les plus récents : ici en plus je découvre 3 auteurs qui sont pourtant fait leurs preuves !

3ème dans mon top ! Des inconnues de Patrick Modiano

Je voulais lire Livret de famille de ce même auteur. Ne l'ayant pas trouvé à la librairie avant de quitter la France cet été, je me suis rabattue sur celui-ci ; que dire ? c'est bien écrit, facile à lire (attention facile ne veut pas dire "sur les bords de la piscine"). On découvre les destinées de 3 inconnues. Grâce aux descriptions de l'auteur, on les replace bien dans leur contexte spécifique, on se "souvient" d'une époque. Mais voilà, ces histoires m'ont semblé un peu insaisissables, comme floues, et puis un peu tragiques quand même. Cela me laisse un petit arrière goût amer.

Médaille d'argent : Fille du destin d'Isabel Allende

C'est une lecture fort agréable : une saga dont on ne veut pas qu'elle s'arrête tant nous découvrons au travers de personnages attachants, les aventures d'une famille et de son entourage du Chili, sur les routes des colonies anglaises, jusqu'à la Californie et la vie des pionniers chercheurs d'or. J'ai enchaine sur la Maison aux esprits, mais je chemine lentement ayant repris les chemins de l'école.


Mon coup de coeur : Magnus de Sylvie Germain, Prix Goncourt des Lycéens, 2005... c'est dire si je suis en retard !

Quelle découverte ! Je n'avais jamais lu Sylvie Germain. J'ai été profondément touchée par cette histoire, écrite de façon très originale. On lit à chaque fois, comme un flashback, un bout de mémoire retrouvée du héros dont on retrace la vie : Magnus alias Franz-Georg.
Malgré un décorum très pesant (Magnus est né avant guerre en Allemagne et a été adopté par un médecin bourreau et une femme aveugle au désastre), cette histoire reste très poétique (j'ai aimé ces quelques lignes de poésie qui séparent les chapitres/flashs) sans être larmoyante. Tout simplement bouleversant. Belle lecture.

Bon dimanche,

Odile

Ah Canterbury !

Canterbury pour moi.... un souvenir d'il y a longtemps. Je devais être en fin de 3ème et j'étais venue en séjour linguistique. Nous avions fait une visite rapide de cette jolie ville qui est restée fidèle.
Comment la définir ? une ville d'université, estudiantine, ni trop petite, ni trop grande (50 000 habitants en gros, un peu plus gros que Compiègne pour ceux et celles qui connaissent. C'est relativement petit pour une ville anglaise.), bénéficiant d'une activité touristique importante et donc hyper commerçante. Quelques petites rues aux maisons typiques, des pubs, des restos... et cette cathédrale qui trône en plein centre, témoignant ainsi d'un passé élogieux ! Canterbury est une des plus vieilles villes du Royaume (ville Romaine, chateau normand) , et aujourd'hui encore, le siège de l'Eglise Anglicane. 
La ville se situe dans le Kent qui est assurément aujourd'hui un des contés les plus riches de monuments, mais aussi riche économiquement !


















Aucune photo ne donne la dimension réelle du cloitre et de la cathédrale.






Une hommage à Queen Elizabeth qui a d'ors et déjà avec le Prince Philip sa statue sur la façade de la cathédrale aux côtés de Victoria. Happy Birthday Her Majesty,  qui avec plus de 63 ans de règne aujourd'hui!


liens interessants pour ceux et celles qui s'intéressent à l'histoire et à l'actualité de la Monarchie :



Belle journée,
Mrs Squirrel.

Du temps des chevaliers à la IIWW

C'était dimanche dernier, c'était encore les vacances ! une fois de plus nous avions décidé d'emprunter les chemins de English Heritage pour aller (sous un soleil de plomb !) à la rencontre de l'histoire Anglaise et Européenne, au Dover Castle, ou Château de Douvres, dans le Kent, à quelques 30 km des côtes françaises !

Le Château de Douvres, c'est une longue histoire : d'abord un phare du temps des Romains, puis un Chateau Royal au XIIème siècle, construit sous King Henri II Plantagenêt et successeurs, une énorme forteresse souterraine qui a abrité pendant la guerre 14-18, le commandement de l'Armée Anglaise (garnison de 10 000 hommes). Les nombreux tunnels creusés dans les falaises sous le château et autour ont enfin permis pendant la IIWW de mener à bien l'opération Dynamo, c'est à dire le sauvetage de quelques 330 000 hommes "coincés" par les allemands à Dunkerque.

Une visite qui mérite la journée et le pique-nique tant English Heritage déborde de créativite pour raviver le passé. Une formidable leçon d'histoire pour les enfants.












atmosphère authentique dans la chapelle royale si minuscule et fortifiée
que toute photo y était malheureusement impossible.

poste de commandement des armées Britanniques pendant le sauvetage de quelques 330 000 hommes après la prise de Dunkerque par les Allemands pendant la WWII

pour finir la visite, vue sur les magnifiques "white cliffs" qui regardent la France
Bonne semaine,





lectures

Je ne partirai pas en vacances en oubliant de vous relater mes 2 dernières lectures très très différentes mais pour autant très agréables : 

Stefan Sweig, "Le joueur d'échec": court, très bien écrit et traduit, cela aborde la torture psychologique pratiquée pendant le IIWW autrement. C'est à lire !

Pierre Lemaître, "Au revoir là haut", prix Goncourt 2013 : là encore on aborde la guerre, mais le Grande, la 1ère, celle qui a laissé tant de femmes seules et d'hommes défigurés. J'ai cru ne pas pouvoir passer les quelques premiers chapitres, tant la description y est crue !.., mais je me suis accrochée et cela valait le coup dans l'ensemble. On s'attache aux personnages et le suspens est maintenu jusqu'au bout.


A bientôt,

Mrs Squirrel.

step into England's story

à Audley End House !

C'était il y a 3 semaines...Nous avions décidé d'amortir notre carte de Membre de English Heritage tout en nous lançant à l'assaut du Conté voisin : l'Essex !
Sur une excellente idée de visite de Pom de Pin, là, nous voici donc partis à la découverte de cette propriété magnifique que reste encore Audley House aujourd'hui... même si elle ne fait plus qu'un tiers de sa surface à son apogée. Imaginez la grandeur de l'oeuvre construite entre1605 et 1614 !

Attention, dans ce post, je me lâche sur les photos.

La "mansion"
pour les intérieurs, voir sur le site : http://www.english-heritage.org.uk/visit/places/audley-end-house-and-gardens/history/description/ car les photos sont strictement interdites.... Cela vaut le détour.
Les volontaires English Heritage nous ont offert une visite très bien expliquée et passionnante pour les grands et les petits.






Dans les cuisines du 17ème 

Le weekend, en été, English Heritage offre à ses visiteurs des mises en scènes journalières. Ainsi la propriété vit au rythme de ses habitants et serviteurs du passé. C'est très réaliste et réussi notamment pour attirer les enfants !
Dans les cuisines ci-dessous, les servantes  préparaient des scones et des confitures selon des recettes authentiques....pour le pique-nique de la Princesse qui recevait quelques amies pour monter à cheval.






Les jardins
et notamment ces magnifiques buis et d'ifs vieux de 200 ans et taillés en forme de nuage depuis près de 70.


un cèdre du Liban planté en 1760 trône au milieu de ces congénères aussi fiers les uns que les autres.



La ferme enfin et son potager !
Là, en plus des acteurs en tenue et des animaux, nous avons eu pu voir une video / expo très intéressante qui permettait aux enfants de choisir les personnages de la ferme et de la propriété et de les faire parler sur leur vie à l'époque. Très interactif !









Si vous êtes en Angleterre, cette visite vaut franchement le détour ! Allez-y,

Mrs Squirrel.